Eloge des fautes d'orthographe

Longtemps j'ai détesté les fautes d'orthographe. Plus tard, devenu éditeur, je me suis mis à les aimer. Pas les miennes, dont la honte me poursuit parfois longtemps, mais celles des auteurs.

Entre toutes, ce sont les fautes récurrentes que je préfère. Impossible de les mettre sur le compte de l'inattention ! Solidement installées, elles font corps avec leurs propriétaires, elles les racontent.

Le plaisir que j’éprouve est clandestin – forcément clandestin. Pas question de trahir la confiance de l’auteur. Au mieux, quand on trouve les mots pour le dire, il est le seul à qui en parler. Le secret éditorial vaut bien le secret médical.

L’amour des lapsus calami est-il réservé à quelques happy few des maisons d’édition ? Je veux montrer ici que c’est un bonheur accessible à tous. 

L’Eloge des fautes d’orthographe en donne le mode d’emploi.

 

République - Bastille

Le 20 janvier 2017, la cérémonie d’investiture de Donald Trump attire, selon les médias, quelque
250 000 spectateurs, six fois moins que Barack Obama huit ans plus tôt. Mais qu’importe ! Le nouveau président déclare : « J’ai regardé et cela avait l’air d’un million, un million et demi de personnes ! »

 

L'Europe : L'apprendre ou la laisser

Soixante ans après le Traité de Rome, le projet européen est plus que jamais discuté par les Français.

Pour ses partisans, l'Union européenne est notre planche de salut dans la compétition économique internationale. Seule, la France risquerait d’être durablement distancée. Avec le starter européen, elle peut rester dans la course.

 

Entreprise & Bien Commun

Les tensions économiques et sociales qui pèsent sur notre monde s’exacerbent de contradictions nouvelles. D’un côté, la prise en compte des aspirations individuelles immédiates semble être la source privilégiée du développement économique. De l’autre,...

Paul Robert

« Il faudrait reprendre le Littré, le poursuivre, le mettre à jour... » a suggéré Paul Valéry. L'appel a été entendu, à Alger, au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, par un jeune avocat frustré de ne pas trouver dans les dictionnaires les mots justes qui lui manquaient.